Extrait

Dans un ciel qui n’est pas encore le ciel, l’étrave rouge du silence. Ni nuit, ni jour. Dans l’immobile, une langueur, presque une attente. Le froid étincelle, ivre des brasiers à venir. Ardent, le premier tressaillement, au plus loin, au plus profond. Battement, pulsation. Ça sourd, ça gronde, ça enfle. La matière se délivre, le gel desserre son étreinte. Émoi placentaire, contractions de la divine matrice, borborygmes écarlates. Tout est entêtement. Féroce, jubilatoire.

Go to link