L'haleine tiède des vergers

« (…) Entre l’Unique qui veille et la splendeur mouvante du tout, il y a délices à se savoir mortels. » Yves Rouquette

Go to link